Mon Top 5 de 2018

Quelles sont les 5 huiles essentielles que j’ai le plus utilisées en 2018 ?

L’huile essentielle à tout faire par excellence: lavande vraie – Lavandula angustifolia

Je l’utilise bien sur en cosmétique pour ses propriétés purifiantes et cicatrisantes très efficaces, mais pas seulement:

  • Elle est parfaite en diffusion. Relaxante, sédative, apaisante et en même temps très douce,  l’huile essentielle de lavande vraie est l’amie des personnes stressées qui ont du mal à s’endormir. Si vous vous reconnaissez, n’hésitez pas à tester.
  • Elle est idéale pour l’entretien de la maison. Ses propriétés antibactériennes à large spectre et sa bonne odeur de propre  en font un très bonne alliée pour le ménage. Personnellement, j’entretiens ma cuisine et ma salle de bain avec un mélange de vinaigre d’alcool + eau + HE de lavande vraie. La mixture vient à bout du calcaire et des graisses tout en assainissant la maison.

L’huile essentielle d’arbre à thé ou Tea Tree – Melaleuca alternifolia

Je l’utilise principalement pour venir à bout d’un bouton type acné. Soit dans une crème, soit pure ou quasiment pure en cas d’urgence, sur un gros bouton. Attention, l’application pure est déconseillée, tout le monde ne la supporte pas et cela doit rester exceptionnel. Pour un usage prolongé, je vous conseille ma recette de crème purifiante ou bien de la diluer à 1% dans de l’huile végétale de nigelle par exemple (anti inflammatoire et purifiante).

Ces 2 huiles essentielles font partie de mes incontournables, mais en 2018 j’ai également utilisé:

De l’Ylang Ylang totum –Cananga odorata totum

J’ai traversé des périodes d’anxiété cette année qui se manifestent chez moi entre autre par une grande agitation et de la tachycardie. L’HE d’Ylang Ylang totum et ses propriétés anxiolytiques m’ont bien aidé. En massage (diluée hein !!) ou en simple olfaction, elle calme bien dans ces situations et aide à retrouver la sérénité, surtout au moment du couché et en cas de crise de “rumination” et d’agitation.

Attention cependant:

  • Cette huile essentielle est hypotensive et diminue la fréquence cardiaque. Si vous souffrez d’hypotension ou de troubles cardiaques vous ne devez pas l’utiliser sans l’accord de votre médecin.
  • Aucune HE ne soigne la dépression ni les troubles de l’anxiété. N’hésitez pas à aller consulter votre médecin si vous pensez être concerné.

L’huile essentielle d’estragon – Artemisia dracunculus

Antispasmodique (comme le spasfon, en mieux ) elle est très utile en cas de ballonnements ou de syndrome prémenstruel désagréable  par exemple.

Les ballonnements peuvent être impressionnants chez moi, mon ventre gonfle, gooonfle et en quelques heures je suis enceinte de 6 mois. Je mets alors 2 gouttes d’huile essentielle d’estragon dans, disons, une petite cuillère à café d’huile végétale et je me masse le ventre. En 20 minutes, je sens mon ventre se dégonfler comme un vieux ballon. Très efficace !

Attention: si vous souffrez régulièrement de maux de ventre, parlez-en à votre médecin. L’huile essentielle d’estragon peut apporter un confort ponctuel mais ne doit en aucun cas être utilisé quotidiennement.

Sur un autre sujet, les vertus antispasmodiques m’ont aidé à calmer les crises de toux sèche  d’une coqueluche cette automne. Cette toux affreuse qui empêche de s’allonger s’est atténuée à renfort de massages du dos avec de l’HE d’Estragon diluée. Bref, faîtes bien vos rappels de vaccins cela vaut mieux !

Gaulthérie couchée – Gaultheria procumbens

Cette année j’ai eu affaire à une tendinite à l’épaule qui, au plus fort, m’empêchait carrément de lever le bras. Les propriétés anti-inflammatoires et décontractantes de l’HE de gaulthérie couchée m’ont permis d’en venir à bout en quelques semaines (couplé à du repos bien entendu, si vous continuez à portez les pack d’eau à bout de bras, ça ne fonctionne pas !). Elle est un véritable un anti-inflammatoire non stéroïdien et a également des propriétés antidouleurs.

Je me suis également fait une synergie couplant l’huile essentielle de gaulthérie couchée et l’huile essentielle d’eucalyptus citronné le tout dilué dans du macérat huileux d’arnica pour plus d’efficacité. En massage sur la zone pendant 2 semaines.

Attention la gaulthérie couchée:

  • Est contre indiquée pour les personnes allergiques à l’aspirine et incompatible avec des traitements anticoagulants.
  • Ne s’utilise pas sous un bandage ou un pansement.
  • Ne s’utilise pas avec une source de chaleur (bouillotte, patch chauffant…)
  • Ne s’utilise pas sur des personnes ayant la peau abîmée, sensible ou présentant un terrain allergique.

C’est tout pour mon Top 5 de 2018 !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *