Gélules d’huiles essentielles, pour ou contre ?

Un grand nombre d’initiés à l’aromathérapie ne jurent que par les remèdes artisanaux, le « fait maison », le 100% personnalisé en toutes circonstances. Ils n’ont pas tort, seulement, on pourra facilement reconnaître qu’une personne travaillant dans un openspace bondé préférera soigner sa bronchite sans incommoder ses collègues avec ses frictions d’huiles essentielles odorantes sur la poitrine 4 fois par jour ! C’est par exemple mon cas.

Il y a quelques années, je cherchais un moyen de faire passer une belle crève hivernale. Ni vraiment grippe, ni vraiment bronchite mais plus coriace qu’un rhume. Bref, une spécialité de saison. Ne souhaitant pas me mettre tous mes collègues à dos avec des diffusions d’eucalyptus et n’ayant aucune envie de me masser le plexus solaire planquée dans les toilettes du bureau, je me suis retrouvée à errer dans une pharmacie. Et là, j’ai vu ces petites capsules: Pranarom Défenses naturelles

Rapide analyse de l’étiquette:

  • HE de Ravintsara : Immunostimulante, elle est là pour booster votre système immunitaire
  • HE de Tea Tree – Antibactérien à large spectre et antiviral, elle va combattre les agents pathogènes
  • HE de Thym à feuille de sarriette (ou thym saturéoïdes) – propriétés antibactériennes et tonique général.
  • HE d’Eucalyptus Radié – l’HE des maux d’hiver. Elle aide à désencombrer les voies respiratoires et régule la production de mucus. Elle et aussi bénéfique au système immunitaire.
  • HE de Giroflier – Puissant anti-infectieux et tonique général.

Je me suis donc laissée tenter et je n’ai pas regretté. Le mal est passé en quelques jours de « traitement ». La synergie proposée ici est très efficace contre les petits maux de l’hiver. Elle  est antivirale et antibactérienne tout en soutenant le système immunitaire.

Je suis en revanche plus sceptique sur les gélules « Nez et Gorge » vers lesquelles je m’étais dirigée en premier lieu. Ce sont en fait des gélules d’huile essentielle  d’Origan Compact. Cette huile essentielle est un anti infectieux très puissant et à large spectre, il me parait étrange de la conseiller en première intention pour un inconfort de la gorge et / ou du nez…

Inutile de diaboliser ces petites gélule. Utilisées intelligemment elles seront sans danger et efficaces dans bien des cas. Attention à bien lire les compositions et se renseigner sur les HE qu’on ne connait pas. J’ai vu par exemple quelques gélules contenant des huiles essentielles qui miment les œstrogènes sans aucune mention qui le précise. C’est regrettable dans la mesure où il serait potentiellement dangereux pour des femmes ayant eu un cancer hormonodépendant de prendre ces gélules. Idem pour des HE déconseillées aux personnes asthmatiques…

En résumé donc 

Les pour: format très pratique

Les moins: le manque d’information sur la composition des gélules et des synergies parfois peu pertinentes

 

Separator image Publié dans Produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *